wire

Espagne: achetez l’aéroport de La Mancha pour 100 millions d’euros

L’aéroport de Ciudad Real de La Mancha, qui a coûté la bagatelle de 1,1 milliard d’euros, vient d’être mis en vente pour seulement 100 millions d’euros. Ouvert en 2008, il a fermé en 2010, ne réussissant jamais à accueillir les 10 millions de passagers prévus par an.
L’aéroport qui se situe à moins de 200 km au sud de Madrid n’a quasiment jamais été utilisé. Son ouverture en 2008 s’est faite au moment même où le pays connaissait la pire récession de son histoire. Un vrai gâchis selon Le Guardian alors que tout était réuni pour qu’il puisse devenir un aéroport d’envergure internationale: 2600m2 de terminaux pour recevoir les passagers, tout le confort moderne et une piste d’atterrissage pouvant accueillir le gros porteur A380.
«Les études d’experts commissionnées par les investisseurs de l’aéroport tablaient sur une création de 6000 emplois, ainsi qu’un boom pour l’économie locale. Il y aura eu un avant et un après pour la ville de Ciudad Real», déclare Santiago Moreno, porte-parole du parti PSOE (parti socialiste ouvrier espagnol).

Une baisse de fréquentation fatale

L’aéroport a accueilli 53.557 passagers en 2009 et opéré 3813 vols. En janvier-avril 2010, il n’a reçu que 10.301 passagers, soit 44% de moins que sur la même période en 2009. C’est cette baisse de fréquentation qui a scellé sa fin et qui a conduit à sa liquidation judiciaire en juin 2010, précise Le Figaro.
L’aéroport de Ciudad Real de la Mancha est le premier aéroport privé d’Espagne. Ses principaux propriétaires sont des banques espagnoles locales et des compagnies aériennes, rappelle Le Telegraph. Sa vente permettra de renflouer leurs caisses, bien vides après les investissements colossaux pour la construction de cet éléphant blanc.
A noter que l’aéroport de Ciudad Real a quand même eu son heure de gloire puisque le dernier film de Pedro Almodovar, «Les Amants passagers», a été tourné en son sein et qu’une maquette d’Airbus A340 avait été montée sur une des pistes pour l’occasion.

 

Depuis il a été vendu à un consorsium chinois pour 10000 euros !

Bristol: un ours en peluche centenaire cherche ses propriétaires

L’aéroport de Bristol est en émoi depuis qu’un ours en peluche centenaire a été retrouvé dans un sac, il y a 14 mois. L’ours avait a ses côtés une photo, datant de 1918, montrant deux fillettes, Dora et Sonia, posant avec le nounours, rapporte la BBC.
Depuis 14 mois, les équipes de l’aéroport ont tentés de retrouver la famille de l’ours en peluche nommé Glyn, sans succès. C’est pourquoi l’information vient d’être communiqué au public, afin de résoudre le mystère Glyn.
Jacqui Mills, porte-parole de l’aéroport de Bristol déclare: «La maison actuelle de Glyn se trouve sur mon bureau, mais il a besoin de retrouver sa famille. Nous n’avons pas réussi durant ces 14 mois à retrouver la famille de Glyn, c’est pourquoi nous serions ravis si quelqu’un peut nous aider à résoudre le mystère de cet ours en peluche».
Toute personne ayant une information sur l’ours en peluche Glyn est prié de contacter l’aéroport de Bristol.

jmh

Impôt sur le revenu : entre 1,2 et 1,6 millions de foyers supplémentaires imposables en 2013

Entre 1,2 million et 1,6 million de foyers supplémentaires vont devoir s’acquitter de l’impôt sur le revenu en 2013, soit une augmentation de 10%, selon le quotidien «L’Opinion» jeudi 19 septembre.
Le journal rapporte que les députés auraient établi deux estimations : une basse qui table sur 1,2 million de nouveaux foyers soumis à l’impôt et une fourchette haute qui prévoit 1,6 million de nouveaux contributeurs.
En 2012, 940.000 nouveau foyers avaient payé l’impôt sur le revenu, rappelle «L’Opinion».
Les classes populaires seraient les premières touchées. «Lorsqu’un foyer bascule dans l’impôt sur le revenu du fait d’une augmentation de son revenu fiscal de référence, il devient éligible à une douzaine de nouvelles taxes» (redevance audiovisuelle, taxe d’habitation…), explique le journal.
Cette nouvelle intervient au lendemain d’une journée marquée par une confusion au sommet de l’Etat à propos de la «pause fiscale», promise par François Hollande pour 2014. Dans une interview à Metronews publiée mardi 17 septembre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a admis que la pression fiscale ne connaîtra qu’un «ralentissement» l’année prochaine, contredisant ainsi les propos tenus par François Hollande le 30 août dernier.

Indonésie: un avion sort de piste après avoir percuté une vache

Mardi 6 août au soir, un Boeing 737-900 de la compagnie indonésienne Lion Air a quitté la piste d’atterrissage après avoir percuté une vache. Aucun des 110 passagers n’a été blessé.
C’est à l’aéroport de Gorontalo sur l’île de Sulawezi que l’accident a eu lieu. L’avion Lion Air, en provenance de la capitale indonésienne, Jakarta, a percuté une vache lors de son atterrissage. Cette collision l’a fait sortir de piste et finir sa course dans un champ. La vache a péri, écrasée par une des roues du train d’atterrissage de l’avion, a déclaré le chef de l’aéroport Agus Pramuka, rapporte Le Figaro.

Iwan Permadi, le pilote du Boeing a déclaré à l’agence de presse indonésienne Antara qu’il avait senti une odeur de «viande brûlée» juste après l’impact. Quelques secondes avant d’atteindre la piste, le pilote a cru voir trois chiens errants sur la piste. «Mais en fait c’étaient trois vaches qui erraient au milieu de la piste», a-t-il ajouté.

Les passagers ont tous débarqué en sécurité a précisé à l’AFP le porte-parole du ministère des Transports indonésien, Bambang Ervan. L’aéroport a toutefois dû être fermé après cet incident, rapporte TF1, créant des difficultés dans le trafic aérien de l’Indonésie qui dépend énormément du transport aérien pour assurer les liaisons sur tout son territoire de 17 000 îles. Le trafic indonésien étant intense, il fait du pays un des pires en ce qui concerne les bilans en matière de sécurité aérienne. La même compagnie Lion Air avait d’ailleurs eu à déplorer un incident en avril dernier, avec la chute d’un de ses avions en pleine mer après un atterrissage raté sur l’île de Bali, rappelle 20Minutes.

Londres: un avion en feu se pose en urgence

La capitale britannique est en alerte: après l’assassinat d’un soldat le mercredi 22 mai, c’est un avion en flamme qui a semé la panique à Londres. L’avion, un A319 de la compagnie British Airways, a dû se poser en urgence peu après son décollage, à cause d’un réacteur en feu.

«L’incident a impliqué un avion. Tout le monde a été évacué sans problème», a déclaré une porte-parole d’Heathrow, premier aéroport au monde par le trafic international de passagers. Selon Le Nouvel Obs, l’atterrissage d’urgence a eu lieu vers 9 heures (10 heures en France).

À la suite de l’incident, deux des pistes de l’aéroport ont été fermées, avant d’être rouvertes quelques heures plus tard. Tous les vols intérieurs de la compagnie British Airways ont été suspendus jusqu’à 16 heures (17 heures en France)

Le porte-parole d’Heathrow a tenu à rassurer ses compatriotes, en affirmant que cet incident n’a rien à voir avec le meurtre du soldat britannique, mais qu’il s’agissait seulement d’un problème technique.